L’installation d’un nouveau système de vidéo-protection représente un réel coût. Que ce soit par la création de la liaison de transmission des images ou par le câblage du système d’alimentation électrique.

Ce coût peut se révéler être un barrage s’il s’agit de surveiller un site pendant seulement plusieurs mois ou même quelques jours. Un dispositif de vidéo-protection temporaire s’avère dans ce cas être la meilleure des solutions.

Il s’agit de dispositifs autonomes électriquement qui transmettent les images via une liaison radio. Les caméras temporaires peuvent être connectées en wifi pour la transmission des images.

 

Il existe deux types de solution :

  • La caméra intègre l’antenne Wifi et transmet directement ses images à la borne associée. Malheureusement, les gammes de caméras Wifi sont très restreintes. Elles ne couvrent donc pas tous les besoins.
  • La caméra peut alors être associée à une borne locale qui sera chargée de transmettre les images.

Pour l’alimentation électrique, les caméras peuvent être connectées à un éclairage public ou un dispositif de panneau solaire. Dans les deux cas, une batterie sera installée afin d’obtenir une continuité de l’alimentation électrique. Dans le cas de l’éclairage public, le courant n’est disponible que la nuit et pour les panneaux solaires ce n’est que le jour.

 

Lors d’une manifestation évènementielle ou de travaux, les caméras temporaires assurent la surveillance et peuvent être démontées et réutilisées à la fin.